Pour votre père, j'ai un autre moyen Vous avez un autre moyen ! s'écria Solange, en s'emparant de mes mains, et en me regardant avec anxiété. Si je sauve votre père, garderezvous un bon souvenir de moi . Oh ! je vous serai reconnaissante toute ma vie, Et elle prononça ces mots avec une adorable expression de reconnaissance anticipée, Puis, me regardant avec un ton suppliant . Mais cela vous suffiratil . demandatelle, Oui, répondisje, Allons ! je ne m'étais pas trompée, vous êtes un noble coeur. Je vous remercie au nom de mon père et au mien, et, quand vous ne réussiriez pas dans l'avenir, je n'en suis pas moins votre redevable pour le passé. Quand nous reverronsnous, Solange . sac burberry pas cher Quand avezvous besoin de me revoir . Demain, j'espère avoir quelque chose de bon à vous apprendre,Eh bien ! revoyonsnous demain. Où cela . Ici, si vous voulez. Ici, dans la rue . Eh ! mon Dieu ! vous voyez que c'est encore le plus sûr . depuis une demiheure que nous causons à cette porte, il n'est point passé une seule personne, Pourquoi ne monteraisje pas chez vous, ou pourquoi ne viendriezvous pas chez moi . trench coat burberry pas cher, Parce que, venant chez moi, vous compromettez les braves gens qui m'ont donné asile . parce qu'en allant chez vous, je vous compromets. Oh bien ! soit . je prendrai la carte d'une de mes parentes, et je vous la donnerai. Oui, pour qu'on guillotine votre parente si, par hasard, je suis arrêtée,VI SOLANGe,52Page 56 Les mille et un fantomesVous avez raison, je vous apporterai une carte au nom de Solange, À merveille ! vous verrez que Solange finira par être mon seul et véritable nom. Votre heure . La même où nous nous sommes rencontrés aujourd'hui.